La baleine la plus seule au monde

Il existe une histoire réelle assez triste que je vais vous raconter maintenant.

Les baleines, ces puissants animaux marins, chantent. Un chant lent, puissant, presque un appel lointain d’un autre monde et qui – parait-il – voyage même dans l’espace. Car un son est une onde qui se propage et celle-ci varie habituellement entre 15 et 25 hertz, concernant ce chant.

Pour une raison que l’on ignore – pour ce que j’en sais – vit une baleine dont le chant émit sur une fréquence de 52 hertz.

Imaginez vous seul. Dans une ville non pas déserte, mais plutôt sans la capacité de percevoir vos semblables, sans la possibilité de communiquer avec eux, sans la conscience même qu’ils existent. Mais ils sont là, tout autour de vous, bouillonnant de vie et d’histoires, eux-même dans l’ignorance de votre existence. Vous vous sentiriez probablement comme le dernier être de votre espèce.

Elle ère donc depuis plusieurs décades – elle fut découvert en 1989 – dans les océans de notre globe, suivant des chemins où elle ne peut rencontrer ses congénères, faute de les entendre, de les reconnaître.

On la surnomme parfois justement « La baleine la plus seule au monde« .

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *